• Qui es-tu ?

” Je m’appelle Carl, j’ai 21 ans et je suis né à Paris. J’ai d’abord commencé par une fac de communication pour ensuite me diriger dans une école : l’EFAP. Après avoir passé 3 ans à me concentrer sur la théorie de la communication j’ai préféré m’orienter vers une école qui me permet d’étudier des cas beaucoup plus concrets et de mettre en pratique la théorieÀ côté de ça, je suis un vrai passionné de musique en général avec une légère préférence pour le rap. J’ai eu l’occasion de beaucoup voyager également. Les pays qui m’ont le plus marqué ? Le Pérou et la Corée du Sud. Le premier car j’avais l’impression d’arriver dans l’un de nos manuels scolaires lorsqu’on avait choisi de prendre espagnol LV2 au collège. Un pays très coloré et particulièrement chaleureux. Enfin, la Corée m’a quant à elle marqué de par sa constante effervescence. C’est un pays qui paraît être à des années lumières de notre culture occidentale. “

  • Comment es-tu arrivé chez poussin ?

” Je recherchais une offre de stage sur JobTeaser et je suis tombé sur l’annonce de Poussin. Ce qui m’a motivé à postuler est la taille humaine de l’agence. Un endroit où je pourrai avoir des responsabilités et où l’équipe me considérerait plus comme un salarié que comme un stagiaireLa diversité des domaines d’activités de nos clients a aussi eu une place prépondérante dans ma décision. Quel bonheur de pouvoir travailler pour autant de projets différents et pour des personnes ambitieuses et passionnées. 

  • Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

” Dans la communication, ce qui me fascine le plus, c’est les résultats que l’ont obtient et les objectifs que l’on atteint grâce au travail d’équipe. J’adore tout le chemin parcouru ensemble. Des prémisses de l’idée jusqu’au rendement final. De brainstorming en brainstorming, chacun apporte sa pierre à l’édifice pour finalement proposer non pas un travail personnel mais un résultat collectif ! “

  • As-tu une anecdote à nous raconter ?

” Avant de postuler pour Poussin, je me suis baladé sur le site internet de l’agence ainsi que sur les réseaux sociaux. Rien ne m’a paru suspect. Juste avant mon entretien, je vois sur Twitter une tête qui m’est familière au sein de l’agence… Effectivement, il s’agissait d’Elliot, chargé de projets à l’agence. Il se trouve que nous avons fait tout notre collège ensemble et qu’aujourd’hui nous nous retrouvons dans la même agence et dans la même école qu’est l’EFAP. Oui, le monde est vraiment petit ! (Rires) “