La nouvelle année est arrivée et avec cela mon départ de chez Poussin.
Arrivée à l’agence en Septembre 2016 pour un premier stage de cinq mois, je me suis tellement sentie accueillie et chez moi que j’ai tenu à renouveler l’expérience en Septembre 2017. C’est aujourd’hui ma dernière journée aux côtés du gros Poussin jaune et c’est avec un peu d’émotion mais aussi beaucoup de joie que je repense à mes deux stages.  Entre créativité et pauses café, retour sur l’aventure qui a fait de moi une Poussine.

Chez Poussin, un stagiaire c’est…

Quelqu’un de considéré… Exit les photocopies et le boulot de réceptionniste ! Le cliché du stagiaire surexploité ce n’est pas dans cette agence que vous le trouverez.

  • Le stagiaire, il a un bureau à lui tout seul avec un tiroir où il peut ranger tous ses dossiers et même son propre pot à crayon.
  • Le stagiaire, il peut s’asseoir en salle de réunion pour participer au brainstorming et exposer ses idées.
  • Le stagiaire, il peut participer à des rendez-vous clients et voir le fruit de son travail être récompensé.
  • Le stagiaire, il peut même avoir son propre avatar Poussin et choisir ce qui le définit.

Chez Poussin, la journée type d’une stagiaire c’est…

Il n’y en pas.

  • Tous les matins en arrivant, le stagiaire il peut préparer sa To Do list tranquillement en sirotant son café.
  • Tous les matins en arrivant, le stagiaire il peut lire et trier ses mails pour organiser sa journée.
  • Tous les matins en arrivant, le stagiaire il est persuadé que sa journée est planifiée… Ce n’est pas le cas.

Que ce soit un appel inattendu, un besoin urgent de retravailler une idée ou bien un rendez-vous client à assurer, les journées chez Poussin ne se ressemblent jamaisChez Poussin, nous n’avons jamais le temps de s’ennuyer et c’est ce qui rend le travail si existant.

Chez Poussin, ma première journée en tant que stagiaire c’était…

Le Jeudi 1er Septembre 2016. En sortant du métro Belleville et en remontant le rue du Faubourg du Temple, le soleil était haut dans le ciel. En arrivant chez Poussin, je me suis sentie excitée, heureuse, apeurée, stressée… Un véritable cocktail d’émotions qui rend cette journée encore plus particulière.

Chez Poussin, ma dernière journée en tant que stagiaire c’était…

Le Vendredi 9 Février 2017. En sortant du métro Belleville et en remontant la rue du Faubourg du Temple, le ciel est gris et la neige tombe en petits flocons.

En arrivant chez Poussin, je ne réalise pas encore que ce soir à 18 heures, je ne serais plus une Poussine active. Je ne réalise pas encore que c’est la dernière fois que je m’assoie à mon bureau, que je lis mes mails et que je prépare ma To Do list. Je ne réalise pas encore que c’est la dernière fois que je partage un café avec l’équipe de Poussin ou encore une blague.

Je suis à la fois heureuse et triste, un cocktail d’émotions moins prononcé que le précédent, mais qui n’en rend pas moins cette journée inoubliable !

Un stage chez Poussin, à mon sens, c’est une expérience professionnelle et surtout une aventure humaine. C’est brainstormer en réunion et redécouvrir les membres de l’équipe un peu plus à chaque fois. C’est rédiger un article de blog et le retravailler avec humour avec l’équipe. C’est faire des déjeuners quotidiens un moment de détente et de partage sur les projets du moment avec l’équipe. C’est transformer une expérience personnelle vécue le week-end en projet professionnel le Lundi matin avec l’équipe.

Un stage chez Poussin, c’est être un Poussin, au sein d’une équipe de Poussines, et honnêtement, c’est vraiment top !

Camille C.