Féminisme, les moments forts !

Tous les 8 mars, nous célébrons à travers le monde les droits des femmes. Devenue symbolique, cette journée est le rendez-vous donné pour lutter pour nos droits et réduire les inégalités. Parce que chez Poussin nous sommes toutes des nanas et que cette journée est importante pour nous, on a décidé de se faire plaisir et de revivre les moments forts du féminisme qui ont marqué nos esprits !

 

Quand les Islandaises se sont battues pour leur droit de travail ! 

Chaque année, Eurostats publie ses derniers chiffres concernant l’inégalité salariale homme-femme. En moyenne, les femmes gagnent 16% de moins que leurs collègues masculins. En 2019 en France, c’est le 5 novembre que les femmes ont atteint cette limite et qu’elles ont donc travaillé jusqu’à la fin de l’année de manière « bénévole ». 

Le 24 octobre 2016, toutes les femmes vivant et travaillant en Islande se sont arrêtées de travailler pour protester contre ces inégalités salariales. Ce mouvement a fortement payé ! Une loi imposant l’égalité salariale dans les entreprises de plus 25 salariés a été votée en 2017 et sera effective à travers tout le pays d’ici 2022 ! Girl power à fond ! 

 

Quand les footballeuses ont fait péter l’audimat ! 

Elles ont été moquées, pointées du doigt et jugées pour leur différence technique. Quand on parle des footballeuses, c’est généralement pour les dénigrer face à leurs homologues masculins, rois des médias. Et pourtant… En 2019, la Coupe du Monde Féminine a battu tous les records ! Au total, près de 1,12 milliard de téléspectateurs ont suivi les exploits de nos footballeuses ! Le soir de la finale États-Unis – Pays-Bas a été le match le plus regardé de tous les temps pour cette compétition avec une audience moyenne de 82 millions ! Sur le terrain, nos footballeuses ont délivré une très belle performance puisque 24 matchs se sont joués à guichet fermé, faisant tomber les préjugés du foot ! Une belle preuve d’ouverture d’esprit ! 

 

Quand la série Friends a marqué les esprits !

« No uterus. No opinion. » Une phrase simple, courte mais terriblement efficace. Aujourd’hui, vous pouvez la retrouver sur des t-shirts, des pancartes dans la rue ou l’entendre être scandée à travers le globe lors de différentes manifestations. Cette phrase est prononcée pour la première fois à la télé le 31 janvier 2002 par Rachel Green, personnage emblématique de la série Friends, lorsque Joey et Ross qui l’accompagne à l’hôpital font quelques blagues sur l’accouchement et le fait que les douleurs ne doivent pas être si terribles. Depuis ce jour, elle est très souvent réutilisée notamment lors de campagnes à caractère féministe ! Cette scène culte de la série Friends qui était en avance sur son temps a permis une certaine prise de conscience sur la parole parfois non accordée aux femmes et leurs droits ! 

 

Cette liste non exhaustive nous met du baume au coeur et nous rappelle que ces dernières années, de nombreuses initiatives ont été prises quant à l’égalité homme-femme et nos droits ! Tenez bon les filles, on y arrive !