Pour entrer dans le cercle privé des meilleurs entrepreneurs, il faut maîtriser une discipline bien particulière : le pitch.

Dans le jargon professionnel le pitch est une manière de présenter sa boîte en une minute, montre en main. Réussir son pitch se révèle être primordial pour ne pas perdre son auditoire, lors par exemple d’une conférence, d’un rendez-vous Networking ou encore pour lever des fonds.

Alors pour faire partie de la crème de la crème des entrepreneurs, suivez ces trois règles d’or.

Un message clair, tu auras

Lorsque vous présentez votre boîte, il est impératif que votre interlocuteur vous comprenne en une minute. Si ses sourcils se lèvent et touchent le plafond ou s’il reste sans voix après vous avoir entendu présenter votre petit bijou, c’est un loupé monumental. Pas de panique, pour réussir à être concis dans votre message concentrez-vous sur l’essentiel. Rien ne sert d’utiliser des mots compliqués et savants qui ne feront qu’effrayer votre auditoire. Mieux vaut choisir des mots simples et directs qui permettront à votre interlocuteur de visualiser votre projet. Ne vous perdez pas dans des détails inutiles ou des anecdotes. Allez droit au but !


L’autre dans ton discours, tu incluras

Que vous soyez fier de votre petite entreprise, c’est une chose. Mais lors de votre pitch n’excluez surtout pas votre interlocuteur, c’est le meilleur moyen de perde son attention. Il est primordial d’essayer de le concerner. Montrez-lui que vous pouvez être le dénouement à ses problèmes – sans pour autant vous attribuez tous les miracles de Dieu. Jouez avec des questions telles que « Vous avez besoin de quelque chose ? Qui n’a jamais eu besoin de ça ? Je peux être votre solution. » Expliquez-lui à travers les mots que vous êtes ce dont il a besoin. Faites attention cependant de ne pas tomber dans le cliché du « sans vous il n’est rien. » Il faut savoir doser ses propos pour que le résultat tant attendu soit au rendez-vous !


Curieux, tu les rendras

Si vous voulez fasciner et rendre votre pitch « catchy » et passionnant, éveillez la curiosité chez votre audience. Il s’agit ici d’en dire juste assez pour les secouer, mais pas assez pour les satisfaire. Faites-les se questionner, s’intéresser, s’interroger. Ils doivent sortir tout chambouler de votre pitch et vous assaillir de questions montrant qu’ils ont parfaitement cerner de quoi vous parliez mais qu’ils veulent sincèrement en savoir plus. De plus, la curiosité entraînera probablement une déferlante de visites sur votre site et vos réseaux sociaux, ce qui ne peut être qu’excellent pour votre visibilité. Un point de gagné en plus d’un pitch parfait !

Si malgré ces 3 règles d’or vous ne parvenez pas à « pitcher » comme un dieu, Poussin est là pour vous aider. N’hésitez pas !