Qui es-tu ? Comment es-tu arrivé dans le monde de l’entrepreneuriat ? 

Je m’appelle Christophe, je vis à Paris avec ma femme et nos deux enfants, après avoir passé plus de 15 ans à l’étranger.  Rien, ou pas grand-chose, ne me destinait à devenir entrepreneur !  J’ai une formation d’avocat et j’ai travaillé des années en cabinet, puis en entreprise dans des grands groupes.  Mais j’ai surtout toujours eu une passion pour la cuisine, la nourriture et les bons produits.  Après avoir envisagé plusieurs fois une reconversion, j’ai passé le cap en 2019 et fondé les Conserveries des Sept Collines, en créant de toutes pièces une marque et une gamme de produits.  Je me suis rapidement associé avec Ketty, une amie de longue date, qui a apporté sa très riche expérience en tant que consultante dans l’industrie agro-alimentaire.

Peux-tu nous décrire en quelques mots ton activité ? 

Les conserveries des Sept Collines, c’est une conserverie artisanale basée à Paris qui transforme seulement des produits de saison.  Nous avons aujourd’hui 3 gammes.  Une pour l’apéritif : 12 recettes à tartiner, grignoter ou manger en accompagnement d’autre chose ; une gamme de 5 sauces et légumes ; et une gamme pour le petit-déjeuner avec 3 pâtes à tartiner à base de fruits.  Nous achetons les produits de saison directement aux producteurs, faisons tout nous-même, et distribuons nos produits dans un réseau choisi de commerçants indépendants (épiceries fines, caves à vins, hôtels, etc.)

Quelle a été ton expérience avec Poussin Communication ? 

Beaucoup d’écoute de leur part tout d’abord : j’ai été passé sur le gril pendant plusieurs heures, pour parler de l’identité de la marque, des produits, de ma passion, des valeurs qui nous portent, etc.  Elles ont ensuite fourni un travail remarquable et ont été un facteur essentiel de notre capacité à communiquer sur des produits que l’on connaissait par cœur, mais dont on ne savait pas forcément parler en termes ou en images justes et percutants.  Nous leur devons notre première campagne de communication qui fait encore réagir aujourd’hui.

 Quels sont selon toi les deux éléments essentiels d’une bonne communication ? 

Un message clair et savoir à qui on s’adresse.  L’un ne va pas sans l’autre.  Vous pouvez avoir la meilleure campagne du monde, mais si vous vous trompez de cible tout est alors à refaire…

Professionnellement, comment vis-tu la crise sanitaire du covid-19 ? As-tu été obligé de repenser ton projet ou d’ajuster ta communication ? 

Repenser le projet oui, car certains de nos clients (hôtels, bars à vins…) ont été complètement mis à l’arrêt. D’autres, au contraire, ont bénéficié du contexte et ont porté notre croissance. Par ailleurs, le salon professionnel qui devait nous faire connaître a été annulé. Il a fallu trouver d’autres moyens pour se faire connaître et être plus audacieux commercialement. La récompense que nous avons obtenue en Octobre 2020 (Epicure d’Or) a été très précieuse pour cela.

Quel conseil donnerais-tu à un entrepreneur qui se lance ?

Tout d’abord, de réaliser qu’avec de la passion et beaucoup de travail on arrive à faire des miracles ! Ensuite, j’ai eu l’opportunité, dès le début de l’aventure, de pouvoir beaucoup parler avec des amis, des connaissances ou des entrepreneurs rencontrés à droite et à gauche et de glaner des conseils précieux.  Attention à la solitude de l’entrepreneur, qui peut devenir pesante lorsque tant de décisions sont à prendre tous les jours, grandes et petites.  C’est la grande chance que nous avons aujourd’hui, d’être deux associés aux qualités complémentaires.