Être entrepreneur, c’est l’aventure de toute une vie. Vraies montagnes russes émotionnelles, il est normal d’alterner phases joyeuses et plus difficiles. Chez Poussin, les entrepreneurs nous les connaissons bien. Alors sans plus attendre, voilà un tour d’horizon des différentes joies et peines de l’aventure entrepreneuriale.

 

Quand tu es entrepreneur, tu es ton propre patron…
Fini les justifications, les ordres reçus et la frustration. Quand tu es entrepreneur, plus personne ne te dit quoi faire et ça, ça n’a pas de prix. C’est à toi de t’organiser comme tu le souhaites et si tu as un différend avec quelqu’un, ça ne peut être qu’avec toi-même.

…mais tu connais aussi la peur du lendemain.
Entreprendre, c’est aussi vivre dans le doute. Pourras-tu te payer à la fin du mois ? Le projet va-t-il tenir ? Est-ce qu’il va évoluer comme tu le souhaites ? Autant de questions qui peuvent tourner en rond tant à la phase de création d’entreprise que dans sa phase de développement.

 

Quand tu es entrepreneur, tu crées de la richesse…
Si tu as un salaire chaque mois, c’est grâce à ton travail et à celui des tes équipes. Et parmi les plus grandes joies de l’aventure entrepreneuriale, celui de créer ta propre richesse fait partie des tops ! C’est comme jouer au marchand quand tu étais enfant, mais cette fois-ci, c’est en vrai !

…mais tu dois faire face à la solitude.
« Lance-toi, ça sera une expérience unique ! ». Quand tu franchis le pas, tu ne comptes plus le nombre de fois où tu as entendu cette phrase. Alors tu es entouré de gens qui te disent combien ce sera génial, mais tu es bien seul face à tes comptes, ton travail, tes projections. Et ça, ce n’est pas toujours facile au quotidien.

 

Quand tu es entrepreneur, tu rends les gens heureux…
Que tu ouvres un restaurant, un salon de coiffure ou une agence de communication ; les clients viennent te demander tes services ou t’acheter tes produits. Si tu fais bien ton travail, alors les gens repartent avec un plus qu’ils n’auraient pas eu grâce à toi. Et ça, ça les rend bien heureux ! (et toi aussi !)

…et pour ça bien souvent, tu ne comptes pas tes heures.
Être entrepreneur c’est avant tout faire ses propres horaires… sans jamais les compter. Tu peux très bien commencer plus tard ou finir plus tôt, mais tes nuits sont souvent courtes et les week-ends complets sont souvent rares. Il est important de savoir se fixer des limites, même si ce n’est pas toujours facile.

 

Quand tu es entrepreneur, tu changes (un peu) le monde quand même…
Quand tu décides de te lancer dans l’aventure, c’est pour construire quelque chose et apporter ta pierre à l’édifice. Il est évident qu’en tant qu’entrepreneur, tu changes les choses dans ton quartier, dans ta ville, dans ton pays, dans le monde. À chacun son échelle, on entreprend pour faire bouger les choses pour un monde meilleur.

…tout en résolvant tous les problèmes.
Les clients qui abusent, les clients qui en demandent toujours plus, les clients indécis… Au final, c’est à toi de t’en occuper et de les assumer. Pas toujours très sympa d’avoir à gérer les soucis ou les mécontents. Heureusement que ces clients-là sont minoritaires et qu’il y a tous les autres pour te redonner le sourire.

 

Quand tu es entrepreneur, tu passes par la meilleure école de la vie…
L’aventure entrepreneuriale il n’y a que ça de vrai pour apprendre au quotidien. Que ce soit d’un point de vue professionnel ou sur le plan personnel, tu ne cesses de t’enrichir d’expériences et d’emmagasiner de nouvelles connaissances. On n’apprend jamais plus qu’en tant qu’entrepreneur.

…mais tes vacances ne sont jamais des vacances.
Le mot d’ordre en tant qu’entrepreneur c’est : CONNECTÉ. Et cela s’applique aussi pendant ces très chères vacances dont tu rêvais depuis 3 ans. Ta réponse automatique ne sert qu’à moitié car très souvent tu ne peux t’empêcher d’aller lire tes mails et de vouloir tout régler sur le moment.

 

Voilà, maintenant vous savez tout ce qui vous attend si vous êtes porteur de projet. Mais surtout pas de panique ! Si vous savez bien vous entourer et que vous êtes organisé, l’aventure entrepreneuriale reste une aventure incroyable et vous n’en sortirez que grandi.