Je suis entrepreneur depuis 8 ans, et maman depuis 5 mois. A l’approche de la fête des mères, je me suis posée la question du lien entre ces deux activités principales de ma vie, ces deux casquettes qui font qui je suis. Car bien souvent, les entrepreneurs parlent de leur entreprise comme de leur « bébé ». Je me suis amusée à lister les points communs entre la vie de maman, et la vie d’entrepreneur. Chers parents entrepreneurs, je pense que cet article vous parlera !

On l’attend longtemps !

Avant de voir naître son projet, de longs mois peuvent se passer. C’est d’abord un souhait, puis une longue phase de construction. Cette période peut être douloureuse, fatigante, et mettre notre patience à rude épreuve. Mais cette phase est nécessaire pour faire émerger un beau projet abouti, ou un beau bébé.

L’avantage tout de même pour le projet entrepreneurial : on ne prend pas 20 kg ! (enfin normalement…)

La naissance : une libération douloureuse et joyeuse

Quand le jour J est enfin arrivé, on a hâte et en même temps, on sait que la vie ne sera plus jamais la même. Une différence tout de même : accoucher d’un projet entrepreneurial est bien moins douloureux que l’accouchement d’un nouveau né ! Il n’empêche que les émotions peuvent être similaires : la peur et l’excitation s’entremêlent pour former une seule et unique sensation. Et une fois que c’est sorti, on se sent plus légère, même si c’est l’inconnu qui s’ouvre devant nous.

Le sommeil n’est plus jamais le même

Si vous n’êtes ni parent, ni entrepreneur, alors profitez de vos nuits ! Car lorsqu’on a un projet et/ou un bébé, les nuits sont moins paisibles. Quand ce ne sont pas les pleurs du bébé qui réveillent, ça peut être l’oubli d’une facture ou encore une idée d’évolution pour l’entreprise. C’est sur, ça fait moins de bruit, mais ça peut vous empêcher de dormir ! On bascule dans une vie nocturne où le sommeil est moins profond, que ce soit pour le bébé ou pour l’entreprise. C’est désormais terminé : on ne peut plus s’enfoncer complètement dans les bras de Morphée.

C’est parti pour l’ascenseur émotionnel

Des joies, des peines, des craintes, des euphories, des rires… La vie d’entrepreneur et de parent ne manque pas d’émotion ! C’est l’ascenseur émotionnel qui rythme le quotidien, et nous fait vivre des sensations fortes.

Ça grandit vite !

Chaque mois, chaque année est une nouvelle évolution pour notre bébé, et pour notre projet ! Nous les aidons à grandir, mais parfois, nous sommes dépassés et restons spectateurs de ce joli développement. Néanmoins, pour que ça grandisse bien, nous avons notre rôle à jouer, il faut apprendre, savoir se remettre en question, et savoir tracer le bon chemin.

Quand j’ai accouché de ma fille, je me suis demandée si le fait d’être entrepreneur m’avait préparé indirectement à ce rôle de maman. Je pense que oui, en tout cas, ça a aidé. Mais là où je n’étais pas prête, c’est cette explosion d’amour qu’apporte l’arrivée d’un bébé. Ce bonheur intense qui vous donne le sourire quoi qu’il arrive. Et ça, c’était la bonne surprise ! Car malgré tout l’intérêt d’un projet entrepreneurial, on ne peut pas lui faire ni de câlins ni de bisous 😉

Bonne fête des mères à toutes les mamans entrepreneures !

 

Juliette

Fondatrice de l’agence Poussin Communication